Bilan 2017 et prévisionnel pour la lutte en 2018 :

>>>https://www.fredonbassenormandie.fr/frelon-asiatique

 

 

 

 

 

LUTTE COLLECTIVE contre le FRELON ASIATIQUE dans le CALVADOS en 2018

La FREDON de Basse Normandie continue de décliner le plan d’action dans le Calvados en 2018 en partenariat avec le Conseil Départemental du Calvados. Ce plan a pour vocation de protéger l’économie apicole mais aussi les populations et la biodiversité face à ce danger sanitaire qui progresse sur nos territoires. En concertation avec les communes il permettra de détruire tous les nids de frelon asiatique sur le territoire avec une subvention de 30% du Conseil Départemental du Calvados (prix plafond de destruction de 110€, sur les territoires d’ Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) participant au plan de lutte, les 70 % restant à la charge de la commune).

Les communes ont la possibilité de demander aux administrés une participation à la destruction des nids secondaires sur le domaine privé.

 

Petits nids de printemps de la taille maximum d’un petit bol. Attachés à n’importe quel support, on les trouve sous les appentis, dans les garages, les hangars, les vérandas.

Ils peuvent être détruits le soir venu avec une bombe insecticide ou mis en sac prudemment, écrasés ou mis au congélateur 24 heures pour tuer les quelques frelons qu’ils abritent.

La destruction de ces petits nids de printemps n’est pas pris en charge dans

le programme de lutte collective 2018.

Attention ! N’intervenez pas sur les nids de grosse taille qui vont apparaître courant juillet dans les haies, les arbres et parfois les bâtiments. Signalez-les sur le portail dédié pour les faire détruire par un professionnel dans le cadre du plan d’action.

 


La prévention FREDON 2018

A ce jour, la présence de nids primaires de frelons asiatiques est avérée sur le département du Calvados. Seule la fondatrice et les premières larves d’ouvrières sont présentes dans ces nids.

Dans le cadre de la lutte collective 2018 contre le frelon asiatique, seule la destruction des nids secondaires par des opérateurs spécialisés est subventionnée, à compter du 14 juillet prochain jusqu’à la fin de la saison 2018.

La destruction des petits nids primaires est à la charge du propriétaire.

  • le nid primaire doit être détruit tôt le matin ou le soir, afin d’éliminer la fondatrice. Vérifiez que la fondatrice est à l’intérieur du nid (si la fondatrice n’est pas capturée, elle construira un nouveau nid à proximité).
  • capturez le nid primaire à l’aide d’un bocal hermétique, puis le placer au congélateur pendant 48h.

En cas de difficultés, le particulier peut faire détruire le nid par un professionnel.

Vous trouverez également sur le portail www.frelonasiatique14.fr. des informations complémentaires sur l’identification et la biologie du frelon asiatique ainsi qu’une note sur le piégeage et le déroulement de la lutte collective 2018 contre le frelon asiatique.

 

 

 

Les différentes étapes:

-Etape 1: Observation du nid secondaire par les administrés ou par les services.

-Etape 2: Enregistrement du nid secondaire sur la plateforme internet par la Mairie.

-Etape 3: Validation de la destruction du nid par la FREDON (ou par le référent local formé).

-Etape 4: Déclenchement de l’intervention de destruction du nid (selon le choix de la Mairie).

-Etape 5: Destruction du nid par le prestataire retenu.

Les financeurs:

-Destruction : financée parle Conseil Départemental du Calvados (30%) et les Mairies (70%).

-Animation : financée par les Communautés de Communes engagées.

 

 

 Contact FREDON de Basse Normandie pour ce dossier :

Déborah EUDES / Maximin LECLAIRE Tel: 02.31.46.96.56

Mails : d.eudes.fredonbn@orange.fr / m.leclaire.fredonbn@orange.fr

 

Et pour Gonneville-sur-Mer ?

Le conseil municipal a renouvelé l’ adhésion au FREDON.

Néanmoins, deux conditions à la prise en charge de la déclaration effectuée par la mairie sur le site du FREDON:

  • Les nids susceptibles d’être déclarés doivent être d’un diamètre supérieur à 20 cm
  • Une photo doit accompagner la demande de déclaration afin que les agents du FREDON puissent activer l’intervention