vigilance orage

Pour votre sécurité, respecter les conseils suivants:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Département du Calvados – Appel à la vigilance

Attention au démarchage frauduleux !

Le Département alerte les Calvadosiens sur des cas de démarchage frauduleux avérés chez les personnes âgées, par téléphone ou à domicile, de la part de sociétés proposant des travaux d’adaptation du logement et/ou des prestations de maintien à domicile.

Le Département du Calvados tient à préciser qu’il n’a en aucun cas mandaté de telles entreprises et appelle les particuliers à la plus grande vigilance : ni les services d’aide à domicile (SAAD) qu’il autorise, ni les sociétés de téléassistance, n’effectuent de démarchage, que ce soit à domicile ou par téléphone. 

Seuls les CLIC du Calvados sont habilités à vous renseigner et vous orienter si vous souhaitez bénéficier pour vous-même ou un parent âgé d’un service d’aide et de maintien à domicile.

Les CLIC ont pour mission d’informer sur l’ensemble des dispositifs qui améliorent le quotidien des personnes âgées. Ils conseillent et orientent pour les aides et prestations, pour l’accès aux droits, les services de soutien à domicile, les offres de soins, les structures d’accueil.

Il existe 7 CLIC répartis par secteurs dans le Calvados. Ne répondez jamais à des sollicitations directes, contactez prioritairement le CLIC de votre secteur :

– CLIC de Caen couronne au 02 50 22 40 20

– CLIC du Bocage au 02 31 66 26 20

– CLIC du Pays d’Auge Nord au 02 31 65 38 71

– CLIC du Pays d’Auge Sud au 02 31 61 66 42

– CLIC du Bessin au 02 31 51 10 72

– CLIC de Falaise au 02 31 41 41 90

– CLIC de Caen-Ouest au 02 31 37 64 64


Attention aux faux emails EDF!

L’été est particulièrement propice aux arnaques via internet. EDF rappelle les consignes de sécurité pour ne pas tomber dans le panneau…

Pas de répit pour les pirates informatiques! Traditionnellement, l’été est la saison propice aux arnaques en tout genre et mails frauduleux.

En prévention, EDF rappelle les règles à suivre si vous découvrez un message suspect dans votre boîte de réception. Le  plus souvent, il vous informe d’un retard de paiement, d’un remboursement ou propose de mettre à jour vos informations personnelles.

 Prudence!

1) EDF ne demande jamais de coordonnées bancaires par email. Ces données sont strictement confidentielles et sont requises uniquement dans votre espace Client pour payer votre facture.

2) Vérifiez l’adresse du site internet dans la barre de navigation. Si elle provient de votre fournisseur d’électricité, elle est sécurisée et commence forcément par « https » (et pas « http »), suivie de edf.fr ou edf.com. Idem pour l’adresse internet de votre espace client: elle se compose de la mention « https » puis « monagence.edf.fr » ou « monagencepart.edf.fr ».

3) Prudence si vous consultez vos emails en vacances, depuis votre Smartphone. Il n’est pas forcément évident de détecter s’il s’agit d’un faux email car l’adresse de l’expéditeur apparaît  rarement en entier. Là encore, vérifiez l’adresse du site dans la barre de votre navigateur.

De manière générale, évitez de consulter des données personnelles (compte bancaire…) depuis un ordinateur installé dans un lieu public ou via le wifi. Faites le chez vous.

4) Une mauvaise orthographe et une syntaxe maladroite doivent vous alerter. Bien que les techniques des pirates s’améliorent, un message frauduleux comporte souvent des fautes de français.

5) Vous avez repéré un email frauduleux? Signalez-le à l’adresse suivante : messagefrauduleux@edf.fr puis épinglez-le comme « indésirable » dans votre boîte de réception. Vous avez cliqué par erreur sur l’un des liens? Contactez immédiatement votre banque pour les prévenir et éventuellement faire opposition puis modifiez votre mot de passe directement dans votre espace client EDF. Enfin, profitez-en pour mettre à jour votre antivirus et procédez à une analyse de votre ordinateur.

En cas de doute sur un message, contactez un conseiller EDF au 09 69 32 15 15 (appel non surtaxé).

(Source : Stéphanie Letellier le 21 juillet 2015-notre temps)

 


Carte vitale: attention aux mails frauduleux

Des personnes malveillantes envoient de faux courriels de mise à jour de carte vitale. Nos conseils pour s’en prémunir. Ouvrez l’œil si vous recevez un courriel vous incitant à télécharger un
formulaire pour obtenir sous 24h votre nouvelle carte Vitale 3.1! il s’agit d’un faux comme le rappelle le site officiel de l’administration service-public.fr.
Le message ressemble à s’y méprendre à un courrier officiel avec le logo de l’organisme d’Assurance maladie mais c’est une tentative de « phishing », une technique de hameçonnage très efficace qui repose sur la contrefaçon plus ou moins réussie d’un site internet officiel (CPAM, EdF, CAF, banque ou d’un marchand en ligne).
Cette fraude électronique vise à récupérer vos données personnelles sensibles et plus particulièrement vos coordonnées bancaires.

Service-public.fr rappelle, dans un communiqué, que les organismes publics ne demandent jamais de paiement électronique. De façon générale, les demandes d’informations confidentielles ne sont jamais faites par courriel.

Que faire si cela vous arrive?

– Ne répondez pas au courriel et supprimez-le de votre boîte de messagerie.
– Ne pas cliquer trop vite sur des liens: l’agence nationale de la sécurité des systèmes d’information rappelle que l’une des techniques classiques de « phishing » consiste à inciter l’internaute à cliquer sur un lien placé dans un message. Ce lien vous redirige vers un site frauduleux. Plutôt que de cliquer dessus, saisissez vous-même l’adresse du site dans la barre d’adresse de votre navigateur.
– Vérifier l’adresse URL du site dans le message reçu: elle doit commencer par « https:// » et comporter un petit cadenas fermé à droite de l’adresse.
– Téléphonez à votre organisme en cas de doute et faites-vous confirmer le message directement.

Si vous avez répondu, contactez immédiatement votre banque pour faire opposition.

Enfin, faites remonter l’information sur le site officiel www.internet-signalement.gouv.fr, qui signale les contenus frauduleux de l’internet et répertorie les affaires de hameçonnage.

(source :Notre Temps Par Isabelle Duranton le 22 mai 2017)

Démarchages frauduleux

Noël approche, les calendriers « fleurissent » de toutes parts. La commune vous invite à rester vigilant concernant le démarchage frauduleux, sachez que les éboueurs de la NCPA (communauté de communes) ne font aucune vente d’almanachs en fin d’année.

Par ailleurs des  personnes ou des entreprises mal intentionnées peuvent se faire passer pour des partenaires de grands groupes (EDF, GDF, etc.) ou même de la mairie, afin de vous proposer des produits ou des services. Il s’agit parfois d’une manœuvre malhonnête pour gagner votre confiance.

Par précaution, ne laissez pas entrer chez vous le représentant d’une entreprise dont vous n’avez pas sollicité vous-même les services.

Dans tous les cas, pensez à demander la carte professionnelle de la personne qui sonne à votre porte. En cas de doute, appelez la gendarmerie (17).


ATTENTION !!!

le « cabinet d’expertise IRDE ( Institut Régional Diagnostic & Expertise ») prend des rendez-vous chez les administrés de différentes communes afin « d’établir une cartographie des attaques de la Mérule en Normandie sur les maisons individuelles ». Ils se présentent sous couvert d’être mandaté par les mairies ce qui est FAUX . La gendarmerie a été informée.